Check-list pour backpackers minimalistes !

digital-nomad

projet

Check-list minimaliste

Mon backpack pèse moins de 7 kg. Et ce n’est pas une mince affaire lorsqu’on prévoit un voyage au long court

digital-nomad

ARTICLE

Sommaire

checklist-voyage-minimaliste

asie

Check-list de voyage

Spécial Digital Nomads

Construire son voyage c’est des soirées qui s’étirent à discuter, chercher et rêvasser… Il y a d’abord le déclic, le calcul du budget, l’itinéraire, et enfin, il est venu le temps des cathédraaaales d’établir une Check-list qui précède le départ.

Bien que l’on soit balèze au Tetris, en bon digital nomad, notre but est de voyager LÉGER. Inutile d’embarquer votre paire de Buffalo ou votre grand-mère, « au cas-où ». Je vous fais part de mon expérience pour optimiser votre backpack.

asie

Digital Nomad

Mais dis-moi Jamy, qu’est-ce qu’un « digital nomad » ?

digital-nomad

Le « Digital Nomad » a un style de vie qui lui permet de voyager fréquemment tout en travaillant à distance, grâce à un métier qui nécessite uniquement un ordinateur et une connexion Wifi. Il ne s’agit pas d’un travailleur qui fait des voyages d’affaires réguliers ; c’est un mode de vie dans lequel on n’a ni lieu de travail et de vie fixe. Le Digital Nomad peut être indépendant (freelance, entrepreneur…), ou salarié. Dans ce cas, on dira qu’il est travailleur “remote”.

Graphistes, développeurs, traducteurs, rédac web, community manager, blogueurs… les possibilités sont multiples.

asie

Ce que j'emporte en voyage

Le mot d’ordre : minimalisme.

High-Tech

Ce dont j’ai horreur, c’est de trimbaler le PIB du Vatican dans mon sac. D’autant plus que je voyage seule, il m’est impossible d’avoir l’œil sur mon matériel sans devenir 1) parano ; 2) une tocarde vivant son voyage au travers d’un écran. Voici une liste d’objets high tech à adapter selon vos besoins :

  • Smartphone : en plus de partager la tronche de mes plats avec tout l’Internet, il me sert de GPS, d’appareil photo d’appoint et contient toutes mes réservations.
  • Appareil photo + cartes SD : Aujourd’hui, le marché est vaste; l’achat d’un appareil doit répondre uniquement à votre niveau et de l’usage que vous en ferez. Inutile d’investir dans un A7III pour Instagram, donc.
  • Chargeurs
  • Mini trépied : un appui solide pour vos prises de vue
  • Batterie externe
  • Disque dur externe d’1 To : pour sauvegarder vos travaux. Vous pouvez également vous abonner à un Cloud.
  • Des écouteurs : pour s’ambiancer dans l’avion, le bus, le train. Mieux vaut les préférer au casque qui prend foutrement de la place.
  • Ordinateur portable : ou le gagne-pain des Digital Nomads. Autre que les sempiternels Macbook, il y a pléthore d’alternatives équivalentes et moins onéreuses. Je possède le Zenbook, adapté pour du montage vidéo. Si vous ne prévoyez qu’un usage bureautique, un ordinateur hybride est une option non-négligeable !
  • Adaptateur universel
  • Multiprise avec ports USB : croyez-moi, ça change la vie.

Cette liste facultative s’adresse aux vidéastes. Bien que je pars dans l’idée de filmer mes aventures, j’ai fait le choix de ne pas m’encombrer de ces gadgets :

  • Gimbal : pour un rendu plus stable, plus propre, plus pro. 
  • OU un gimbal de poche : type Osmo Mobile
  • Drone : pour les inconditionnels d’images aériennes. Pour ma part, j’ai abandonné l’idée au vu des restrictions par pays.
  • Caméra sport : type GoPro, ou Osmo Action si vous prévoyez beaucoup d’activités sportives. 

Documents

  • Passeport en cours de validité
  • Visas
  • 2 cartes bancaires : pour le fond de la classe, j’explique pourquoi emmener deux cartes en voyage
  • Attestation d’assurance
  • Ordonnances importantes
  • Le récap’  de vos réservations (hôtel, train…)
  • Vos numéros et vos adresses d’urgence

Trousse de toilette

J’ai tendance à privilégier les cosmétiques solides qui sont souvent plus compact et durent dans le temps

  • Brosse à dent
  • Dentifrice
  • Déodorant
  • Shampoing solide
  • Savon du Dr Bronner : 18-en-1, ces savons sont garantis sans conservateurs ou substances pétrochimiques.
  • Serviette en microfibre
  • Miroir de poche
  • Brosse/peigne

Sacs

  • Sac de ville : pour n’emporter que le minimum en journée.
  • Backpack : un sac de 50 L est pour moi la limite à ne pas franchir lors d’un voyage au long court.
  • Organisateurs : si vous êtes une psychopathe du rangement comme moi, vous pouvez investir dans ces rangements.
  • Sac à cordon ou tote bag pour y ranger son linge sale, ses chaussures…

Confort

  • Oreiller de voyage : de préférence un gonflable ou pliable, livré dans sa pochette de rangement.
  • Bouchons d’oreilles et un masque de nuit : indispensables pour dormir même avec des ronflements de magnitude 9 sur l’échelle de Richter.
  • Gourde filtrante pour éviter d’acheter des bouteilles d’eau.
  • Parapluie

Garde-robe

Vos vêtements doivent s’assortir et être polyvalents, pour être portés en toute occasion, y compris en soirée.

  • 3 t-shirts
  • 1 pull ou 1 sweat
  • 1 foulard qui me couvre lorsque le temps se rafraîchit et quand je visite des lieux de cultes.
  • 1 pantalon
  • 2 shorts
  • 1 imperméable ultra-léger
  • 5 sous-vêtements
  • 5 paires de chaussettes
  • 1 casquette
  • 1 paire de lunettes de soleil
  • 1 paire de chaussures de rando que j’ai aux pieds.
  • 1 paire de tongs/sandales
  • 1 maillot de bain
  • 1 tenue de nuit

Trousse de soin

  • Vos médicaments habituels accompagnés de leur ordonnance. Sous peine d’être confisqués à la douane.
  • Quelques pansements, des bandages, une ou deux compresses et un désinfectant.
  • Anti-diarrhéique : parce que le prout.
  • Anti-vomitif
  • Du paracétamol : parce que l’alcool c’est de l’eau.
  • Désinfectant pour les mains
  • Anti-moustique puissant : spécial « tropique » pour éviter d’attraper le palu par ces fils de Sauron. J’ai des réactions allergiques assez violentes et passe par des zones à risque, donc pas de pitié, je le couple avec un spray pour les vêtements. Vous pouvez également faire tremper votre linge dans cette solution ; le produit agit plusieurs jours.
  • Baume du tigre rouge et blanc (des onguent mis au point par un herboriste chinois : le rouge pour les douleurs musculaires, le blanc utilisé pour les congestions nasales, rhinite, torticolis, maux de têtes, toux, rhumes ainsi que les piqûres d’insectes).

Laisser un petit mot !

Scroll to top
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :