Roadtrip : de Mandalay jusqu’aux cascades de Pyin Oo Lwin !

Cascade, Pwin Oo Lyin

Myanmar

Mandalay

Cascade, Pwin Oo Lyin
Pwin Oo Lyin

ARTICLE

Sommaire

myanmar

Mettre les voiles

Si vous avez bien suivi mon précédent billet où je me plaignais d’être triste tout en sirotant des Blue Lagoon à Bagan en bonne troudbalus que je suis, laissez-moi poursuivre sur ma lancée…

Mandalay Bay

Chaque soir, je brandissais mon combiné vers les cieux en quête de réseau. Mes proches me manquaient, ma tristesse campait, et ce, même avec mon cher Freddie Mercury dans les oreilles. Il était temps de mettre les voiles.

Et quand je dis « mettre les voiles », ce n’est pas qu’au figuré. Je bookais le soir-même un aller vers Mandalay, en bateau !

Expérience

Voyager en bateau

Une croisière de douze heures où nous remontons le cours du fleuve Irrawaddy en traversant des plaines inondables peuplées de nomades, l’occasion d’avoir un nouveau regard sur le Myanmar.

4h. Mon poul s’accélère alors que je cherche désespérément la voiture censée me conduire au port. J’hésite à tirer sur l’alarme incendie quand je distingue des orteils remuer au comptoir : mon chauffeur roupille, étendu de tout son long sur son bureau. Hélas, je n’ai pas le temps de prendre le selfie le plus cocasse de la Terre, je suis à la bourre ! « Comment ? C’est l’heure ? ». En effet, c’est l’heure depuis trente minutes environ.

Suite aux conseils d’autres backpackers, j’avais réservé une virée en bateau vers Mandalay. Une « expérience authentique et inoubliable » qui s’est prouvée de part la poutre bringuebalante qui faisait office de nacelle vers le ferry.

Jouer les funambules sur des bouts de bois pourris au-dessus des eaux gelés est le genre de défi que j’aime me lancer au sortir du lit.

La vie à bord

Ma note :
3.5/5
bateau-Mandalay

Le capitaine nous salue. Nous sommes une quinzaine à entreprendre ce voyage « pittoresque »¹ comme aime répéter ce groupe de retraités français très bruyants, très agités, très… motivés à  perpétuer notre réputation de royal troudbalus à l’international.

Les vrais aventuriers vous vanteront les bienfaits du voyage à bord d’un ferry. Que cette croisière de DOUZE HEURES (nom d’un fion…) sur des sièges en plastiques, c’est « l’école de la vie ». Moi, je dirai que… Les premières heures sont incroyables – parce que je ne me lasserai jamais de voir l’astre poindre ses premiers rayons. Certes, la vision est magique… à condition de survivre à l’hypothermie causée par des rafales de 30 nœuds.

Ainsi va la vie à bord : en tant que passagers, on apprend vite à enchaîner les micro-siestes (douze au total, qui dit mieux ?), à boire, à grignoter et à avoir une chiasse de tous les diables dans une cabine qui tangue au gré des vagues. Parfois, on grimpe sur le pond pour mitrailler le même paysage qui défile depuis six heures (mais là tu vois, y a une mouette), avant d’être délogée par les lascars de l’EHPAD avec lesquels on converse en anglais, histoire qu’on ne nous prenne pas pour l’un des leurs…

Pendant que le reste des voyageurs chuchotent des mauvais sorts envers ces derniers, j’essaie de trouver une position adéquate pour passer le temps. Comprendre : dormir. Alors que j’effectuais un parfait chien tête en bas, on en profite pour m’apporter le déjeuner. Les plats sont si savoureux que c’en est honteux de la part d’Air France de nous servir du Canigou sous vide.

Alors certes, cette traversée révèle un peu plus le Kerouac enfoui en nous, mais tout de même… douze heures. C’est un Paris-Tokyo, Billy Bob ! Si vous avez du temps, faites-le, autrement, optez pour le bus !

¹ Pittoresque : mot employé par le citadin quand il fout un pied dans le Pays de la Loire, par exemple.

Mandalay

Comment se rendre à mandalay ?

  • En bateau : C’est l’option la plus atypique, à condition que vous disposez de temps !
  • En bus : Si vous n’êtes pas trop pressés, vous pouvez également prendre un bus qui met environ 8 heures depuis Yangon. Vous pouvez réserver votre trajet ici

myanmar

Où dormir à Mandalay ?

Ici, les touristes sont rares et franchement, c’est ce qui fait la force de ce pays. Mais là, j’avais besoin de me sociabiliser autrement qu’en répondant à des messages sur Instagram…

Mandalay Bay

WEstay

à côté de Toll Gate et Taung Ba Village, en face de  Tuyin Taung Pagoda dans le villag de Nyaung-U

Ma note :
3/5

L’auberge est « à la mode occidentale ». J’entends par là que le personnel m’accueille presque avec des timbales et des cotillons dans un anglais maîtrisé, il y a un DJ sur le rooftop, il y a donc un rooftop, des activités visant à sociabiliser avec d’autres backpackers en confectionnant des origamis (gné ?), et la possibilité d’organiser des visites groupées avec un guide officiel.

Je sacrifie donc mon intimité pour des chambres saturées qui sentent les pieds, mais je rencontre effectivement du peuple. Et j’avais follement besoin de papoter avec le genre humain, d’échanger plus qu’un itinéraire ou des sourires constipés, signés : la barrière de la langue !

  • Le rooftop est fréquenté aussi bien par les locaux et que les résidents.
  • Le petit-déj’ est un peu décevant ; très fade comparé à ce que j’ai pu déguster jusqu’alors.
  • L’auberge est située un peu loin de tout, mais pour sa défense, Mandalay est une ville GIGANTESQUE.
  • Il y a un vigile à l’entrée. Je ne sais pas pourquoi, mais je pose ça là.

Ned Kelly

Ma note :
4.6/5

Plus tard, j’ai pris la décision de changer d’hôtel alors que mon séjour à Mandalay se prolongeait, dégoutée par l’excès de décibels aux heures tardives, les affreux relents de pieds que dégageait ma chambre et la marée humaine. Je rejoignais donc mes copines de Yangon dans leur hôtel. ET BOUDIOU, QUEL BONHEUR. Tellement plus cozy, plus propre, plus calme.

myanmar

Visiter Mandalay

Le lendemain, mon guide m’attendait de pied ferme. Ce chauffeur à double-casquette m’avait filé son contact la veille, avant d’enfourcher sa moto en quête d’autres passagers.

J’énumérais les lieux que je souhaitais visiter, tandis qu’il m’attendait plus loin en chiquant du Bétel², une addiction locale. Paraît que ça « réveille », mais ça rend aussi les chicos rouges si tant est qu’il en reste…

² Le bétel a des propriétés psychostimulantes et tonifiantes, reconnues depuis fort longtemps, grâce à l’usage de la chique de bétel (sous forme de feuilles mâchées). Ses feuilles ont également des effets antiseptiques, anti-inflammatoires, antidiabétiques et permettent de lutter contre les ulcères et bien d’autres maux.

Comment se déplacer à mandalay ?

  • À moto-taxi : C’est l’option la plus économique. Le mien était même disposé à jouer le guide touristique.
  • En scooter : L’intérêt d’une visite à Mandalay étant d’aller explorer les anciennes cités royales, il est préférable de louer un scooter pour être libre de ses mouvements. En revanche, pensez à vérifier son état : le klaxon est indispensable à Mandalay ! Comme partout en Asie, les locaux ont appris à conduire sur Mario Kart et il y a peu de feux de circulation. Comptez 10 000 kyats la journée.
  • En bateau : Pour  visiter Mingun, il vous faudra prendre un bateau. Départ à partir de 9h
Sagaing

visiter mandalay En 1 jour

Ne me demandez pas comment mon chauffeur s’est débrouillé pour me faire visiter tout Westeros, mais il y est parvenu ! Ce fut une journée bien remplie qui s’est achevée au lever de la lune.

Temple, Mandalay
Temple, Mandalay

Pont U Bein

C’est au coucher de soleil, que le pont U Bein dévoile tout son charme. Un contre-jour parfait qui attire de nombreux visiteurs dont l’arrêt à Mandalay est précisément motivé par cette vue. Il s’agit du plus grand et plus vieux pont en teck du monde qui se situe à 15 km au sud de la ville.

Pagode Kuthodaw

Des stupas dorés sur des murs  immaculés où trône le recueil de textes fondateurs sur lesquels s’appuient l’ensemble des courants bouddhistes. Certains affirment qu’il s’agit du plus grand livre du monde. 

Colline Sagaing

À 25 km, au Sud-Ouest. Sagaing, l’ancienne capitale royale et religieuse du pays, est un lieu de pèlerinage très prisé. Un long escalier vous conduit jusqu’à la pagode, Soon U Ponya Shin Paya, qui ne ressemble à aucune autre en Asie !  Ce temple offre une vue à 360° sur les innombrables pagodes du coin, le fleuve Irrawaddy et Mandalay. C’est magnifique !

Sagaing

Myanmar

Monastère Mahagandayon

A cet instant du voyage, je songeais sérieusement à m’offrir une retraite spirituelle dans un monastère afin de me resituer et de me débarrasser de ce coup de blues. Je décidais alors d’en apprendre plus sur la vie monacale en me rendant dans un des plus grands centres d’études monastiques du pays, où plus d’un millier de moines y vivent.

Monastère Mahagandayon
Monastère Mahagandayon

religion

Vie monastique

Au moment où je m’apprêtais à partir, un moine décide de me faire la visite une seconde fois. Il insiste pour m’offrir une autre vision des lieux et enchaîne déjà sur une tirade sur Bouddha qui s’achèvera l’heure suivante. Les moines parlent généralement très bien les langues étrangères, notamment l’anglais, ainsi ils peuvent facilement divulguer leurs enseignements

Monastère Mahagandayon
  • La vie monastique peut être un engagement libre, mais elle est parfois subie : il en est ainsi des enfants orphelins ou issus de famille modestes qui n’ont d’autres choix que de vivre au monastère, qui peut aussi faire office d’école. Ce jour-là, maints parents rendaient visite à leur progéniture.
  • Après la procession, le moine va quêter sa nourriture à l’extérieur car il n’est pas autorisé à travailler, ni à posséder de l’argent. Les laïcs leur font don de tout le nécessaire : vêtements, vaisselle, produits d’hygiène, denrées alimentaires, médicaments… Le moine doit accepter tout ce qu’on lui offre (même s’il s’agit d’un calendrier chatons, damn it).
  • La journée, le moine se dévoue entièrement à la méditation, à l’étude des textes sacrés ou aux sermons destinés aux habitants.
  • Le moine se lève à 4h du matin, son dernier repas a lieu avant midi et il se couche vers 21h.
  • Il fait vœu de pauvreté et de chasteté mais peut à tout moment quitter la vie monastique. D’ailleurs, mon guide me confie qu’il souhaite tirer sa révérence pour voyager. Je lui donne ma bénédiction.
Monastère Mahagandayon
Monastère Mahagandayon

Les moines ont un statut particulier : il existe un vocabulaire spécifique pour s’adresser à eux. Certains gestes sont interdits, et on ne peut marcher dans leur ombre par exemple ou les pointer du doigt. Les femmes ne sont pas autorisées à les toucher. Ils sont prioritaires et disposent de places réservées dans les transports.

Moine Mandalay

myanmar

Village d'Inwa

Inwa (anciennement appelé Ava) dépayse, intrigue et subjugue. Il y règne une atmosphère hors du temps. Cette campagne des plus charmantes sera un bel échappatoire à Mandalay.

Inwa
Mingun
Inwa

visiter mandalay en 2/3 jours

Vous reprenez le même programme et ajoutez :

Quartier des batteurs d’or

De fines feuilles d’or sont posés sur les bouddhas en guise d’offrande. Ce travail répétitif est ressenti par les ouvriers comme une séance de méditation. On peut assister à la fabrication des feuilles dans les rues 77 et 79, notamment à Gold Rose ou à King Galon.

Pagode Hsinbyume

Un des plus beaux sites du pays. Construite sur une base circulaire et blanchie à la chaux, les 7 terrasses décorées avec des vagues représentent les 7 mers ; à leur sommet le stupa symbolise 7 chaînes de montagnes autour du Mont Meru, le centre du monde, en cosmologie bouddhique. Majestueuse, cette superbe pagode est le point d’orgue de la visite de Mingun et vaut à elle seule le déplacement.

Pagode Mingun

Un des endroits les plus importants du bouddhisme en Birmanie, elle est aussi appelée la « Pagode inachevée ». En effet, elle devait devenir la plus grande du monde et atteindre 150 m de haut, mais sa construction fut interrompue suite au décès du Roi. Les caisses du royaume étant complètement vides, son successeur, refusa de poursuivre ce projet gigantesque.

Mingun
Mingun

Où manger et boire un verre ?

Beer Station

Ma note :
5/5

Les Beer Stations font partis de la culture birmane. Ce sont des restaurants qui sentent bons la viandes grillées, que l’on arrose de litrons de bières pression. Parmi elles, la Myanmar Beer, ma préférée. Si vous soulevez la languette située sous la capsule, vous pouvez gagner soit : une autre bière, de l’argent ou rien du tout. Il y a également la Dagon et la Mandalay Beer qui font la fierté du pays. Si vous avez l’occasion, goûtez au rhum birman, au même prix. Dans la région d’Inle, ne passez pas à côté de très bons vins 🙂

myanmar

Pyin Oo Lwin

Alors que je traversais un méga bad intersidéral, je rencontrais au même moment Anatole, un chic type qui me proposait une virée à Pwin Oo Lyin. J’accepte en espérant que ce bol d’air frais me remotivera à poursuivre mon aventure en Asie avec plus d’enthousiasme…

Pwin Oo Lyin
Moto, Pwin Oo Lyin
Moto, Pwin Oo Lyin

Si vous avez une journée de latence, je vous recommande d’aller en excursion à Pyin Oo Lwin. L’ancienne capitale d’été des britanniques est accessible à 1h30 de route !

Son altitude (1070 m) offre un climat plus frais et permettait à la classe dirigeante britannique d’échapper à la chaleur redoutable de Mandalay

Aujourd’hui, c’est un centre militaire important, doté d’un charmant jardin botanique bordé d’anciennes bâtisses coloniales. C’est surtout le point de départ de nombreuses cascades pittoresques, lagunes et pagodes environnantes. Une étape agréable.

Cascade, Pwin Oo Lyin
Cascade, Pwin Oo Lyin

La ville est à la limite d’une zone classée rouge par les autorités françaises. Il est déconseillé de s’aventurer plus loin que les sentiers balisés car c’est un véritable champ de mines autour ! En revanche, la région offre de petits coins de paradis délaissés par la foule.

Où dormir à Pwin Oo Lyin ?

Tar Tar & Nay Hostel

Ma note :
3.9/5

Ambiance hippie à quelques kilomètres des belles chutes d’eau. Des hôtes extrêmement attentionnés envers leurs ses invités. On se sent presque de passage chez de la famille ou des amis ! Tar Tar m’a même prêté sa garde-robe pour la frileuse que je suis.

2 Comments

  1. Marie ROY BAÏDEZ
    19 septembre 2020

    Passionnant récit plein d’humour ! les moines sont bien ronds pour des ascètes. Je crois avoir lu qu’ils arrêtent de manger à midi 😉 la photo du moine avec son portable dans le dos, trop drôle§ Je me régale de tes prises de vues, merci 🙂

    Répondre
    1. Vicky
      20 septembre 2020

      Merci Marie, je suis ravie que la lecture t’ait plu 🙂 eh oui, ce moine a bien mangé à la cantine :p

      Répondre

Laisser un petit mot !

Scroll to top
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :