suivez l’aventure

Bagan Blues

Bagan

Moine, Myanmar
Coucher de soleil, Bagan

Bagan est une étape touristique incontournable riche en Histoire. Les milliers de temples et pagodes sont uniques et chaque monument mérite un arrêt. Malheureusement, il faut faire un choix, et pour ça, n’hésitez pas à suivre votre instinct… ou ce billet !

Sommaire

Précédemment, dans Rockbeergasoline...

Quand ma cure de « vitamine sea » prit fin, María et moi avions convenu de prolonger l’aventure ensemble. Deux louves solitaires qui n’empiétaient pas sur le territoire de l’autre était la seule qualité que nous attendions d’un potentiel compagnon de route.

Après quelques parties de « Menteur » autour d’une pile de quartiers de pastèque 🍉, nous grimpons dans l’unique bus de la journée, direction Yangon. Des mains s’agitent 👋 alors que nous nous éloignons de ce bout de paradis. Il n’y a pas d’autre moyen de rejoindre Bagan, — notre prochaine destination — sans passer de nouveau par la capitale où SEPT-FUCKING-HEURES de trajet nous attendent. Joie.

Nous arrivons moites, dans les coups de 19h00. Mais pas le temps de niaiser : il faut déjà attraper un taxi, négocier, et prier pour que les embouteillages typiques de la ville nous permettent de grimper dans le second — et toujours seul — bus menant à bon port.

Nyaung-U, Myanmar

Roadtrip à Bagan 🚌

J’achète le billet sur le bord d’une route, à un gus vissé sur son tabouret. J’examine le bout de papier froissé et le vendeur à tour de rôle, comme s’il s’agissait d’une vaste blague. Persuadée de m’être faite arnaquer, le conducteur de bus s’en empare toutefois sans broncher.

Les paysages verdoyants et montagneux laissent peu à peu place à une plaine aride qui nous accueille au petit matin. María et moi partageons une dernière cigarette au beau milieu d’une station essence déserte, encore plongée dans la pénombre matinale.

Nous nous serrons dans les bras et prenons chacune une direction opposée. Les chambres partent comme des petits pains à Bagan, si bien que j’ai dû me rabattre sur un logement plus excentré des lieux d’intérêts, à Nyang-U. Et c’est ainsi que j’ai perdu contact avec mon amie.

Une fois de plus, l’hôte me fait patienter à l’accueil. Si j’ai bien retenu une chose ici : Avant l’heure, ce n’est pas l’heure, quand c’est l’heure, ce n’est pas tout à fait l’heure, et après l’heure, c’est dommage, on a filé votre chambre à quelqu’un d’autre. À ce stade, mon corps est en décomposition, je supplie qu’on me laisse me débarbouiller en menaçant de me jeter dans la piscine fraîchement récurée.

Où dormir à Bagan ?

🛌

Westay hostel

À côté de Toll Gate et Taung Ba Village, en face de  Tuyin Taung Pagoda dans le villag de Nyaung-U

Ma note :
4.5/5

Certainement l’hôtel le plus top de la terre au Myanmar. En plus, il était désert. Comprendre : j’ai eu tout le loisir de faire quelques longueurs ET de jouir de leur formule de pochard « un-cocktail-acheté-un-offert »¹ sans l’ombre d’un témoin pour me juger. Mention pour leur Piña Colada, à tomber par terre !

Le petit-déj’ est extraordinaire, les cloches renferment aussi bien des spécialités de la région que des mets occidentaux pour ceux qui résistent à manger du poisson au petit-déjeuner : je me suis donc empressée de croquer dans un croissant, tout en avalant de grandes rasades de mohingas !

Quant aux dortoirs, ce sont des bungalows aménagés qui sont bien sécurisés, isolés et propres ! Le personnel passe chaque soir pour vaporiser de l’anti-moustique dans les chambres, et il y a même du thanaka à disposition dans les douches pour se badigeonner le minois.

Seul bémol : l’hôtel se situe assez loin de la région des temples. Il ne faut donc pas louper le passage du minivan (service offert par la maison). Vous serez au centre de Nyang-U en un quart d’heure, d’où il faudra louer un scooter pour rejoindre la vallée en dix minutes. L’endroit est plus excentré et nécessite donc plus de temps pour rejoindre les temples de Bagan. À privilégier uniquement si vous recherchez un logement peu cher et luxueux.

WEStay, Bagan, Myanmar

¹ L’happy hour commence à 15h00, je pose ça là, héhé.

🍹

Bagan blues

Je n’avais plus de nouvelle de mon amie, et commençais à m’inquiéter. Je savais que le réseau n’était pas fameux ; mes SMS, mes pigeons voyageurs, mes télégrammes et mes tentatives d’entrer en contact par télépathie sont restés vains…

Je dois dire que cette coupure brutale m’a peinée, et alors je ressentais les premiers relents de solitude, je les ai d’abord ignorés. Ce n’était pas le doux sentiment d’exil que je revendique et qui fait du bien, mais l’isolement douloureux qui vous prend tout à coup et vous questionne… Encore une fois, je ne suis pas là pour vous vendre une fiction saupoudrée de paillettes… Je suis une piètre influenceuse qui exècre les toasts d’avocat 🥑.

Les couples enlacés au bord de la piscine me jetaient à la figure que mon binôme était resté à 5 000 km derrière moi… Par ailleurs, aimer quelqu’un à distance, sur un autre fuseau horaire, avec un réseau éclaté au sous-sol qui vous oblige à dialoguer en facetime sans la fibre, sans maquillage, avec un écran qui freeze sur vos narines dilatés ou votre double-menton, est un amour qui résistera à toutes épreuves !

Le voyage en solitaire n’était pas la cause de mon mal-être. Je me suis déjà sentie seule en soirée, entourée d’un paquet de gens que j’aime. C’est comme ça, la solitude ne prévient pas et peut se manifester aussi bien chez soi qu’à l’autre bout de la planète.

Et ce sujet mérite tout un article !

Et je me trouvais bien ingrate de m’apitoyer sur mon sort dans ce cadre idyllique, alors que l’unique problème de ma vie était que mon Blue Lagoon était posé trop loin pour que je puisse y noyer mon amertume à bout de bras.🍹

Visiter le Royaume de Bagan

Le site archéologique de Bagan est l’un des plus grands et des plus importants sites historiques en Asie du Sud-Est. Il est situé dans la plaine sèche du centre de la Birmanie, sur la rive Est de la rivière Irrawaddy.

📖

un peu d'histoire

À cette époque, Bagan et l’empire Khmer du Cambodge étaient les plus grandes puissances d’Asie du Sud-Est. Suite à sa conversion au bouddhisme Theravada, le roi Anawrahta (qui a régné de 1044 jusqu’en 1077) décide de propager le bouddhisme et commence une campagne massive en érigeant des milliers de temples. Une grande partie de la richesse de l’empire fut utilisée pour la construction de ces monuments.

Htilominlo Temple, Bagan

J’organisais ma visite à Bagan, trésor de la Birmanie, en louant les services d’un tuk-tuk, faute d’apprivoiser un scooter sans que mon corps musclé comme un flan finisse projeté sur Mars à la moindre embardée. De plus, mon sens de l’orientation est toujours porté disparu (merci de le rapporter à sa propriétaire) ; je pouvais compter sur mon chauffeur pour me faire visiter les environs sans craindre d’errer ad vitam eternam dans les profondeurs de la vallée instagrammable.

🛵

Comment se déplacer à Bagan ?

  • À Vélo : C’est l’option la plus économique mais il faut être prêt à suer un peu (comptez entre 1 000 et 2 000 kyats la journée, disponibles partout dès 5h du matin)
  • En E-bike : Ce sont des scooters électriques qui roulent à 30km/h. Les shops de locations pullulent dans le coin et proposent leurs services dès 5h du matin (comptez 8 000 kyats la journée). L’avantage c’est qu’on ne pédale pas et qu’ils sont équipés de phares permettant de rouler la nuit.
Tuk-tuk, Bagan, Myanmar

Quels temples privilégier à Bagan ?

Les temples se succèdent sur les chemins sablonneux de la plaine de Bagan. Je m’émerveille en silence devant tout ces monuments d’un autre temps. Le souci, Billy bob, c’est que la vallée se targue d’en abriter plus de 2 000 sur les 42 km² environnants. Laisse-moi donc te lister les-plus-wahou…

Htilominlo

Htilominlo Temple, Bagan

Situé à 1,5 km de Old Bagan sur la route de Nyaung U, le temple de Htilominlo est le dernier grand temple bâti dans la plaine de Bagan. Édifié au début du XIIIème siècle et atteignant les 46 mètres de haut, vous ne le louperez pas. Construit en briques rouges, le monument est particulièrement incroyable aux premières et dernières lueurs du soleil.

Bagan, Myanmar

Ananda

Ananda Temple, Bagan

Situé à Old Bagan, le temple Ananda est l’un des monuments bouddhiques les plus imposants de la plaine de Bagan avec son architecture indienne et ses 1 000 fenêtres. On le repère de loin grâce à sa majestueuse stupa de 55 mètres de haut et couverte d’or. Le bâtiment date de 1091 et aurait été bâti par des moines indiens et est incroyablement bien conservé. 

Une fois de plus, je me suis paumée et il a fallu jouer aux jeu des 7 erreurs avec les statues surplombant chaque entrée.

Shwegugyi

En plus de s’extasier une fois de plus sur l’architecture, il est possible de profiter de  son point de vue depuis les fenêtres de la pagode. Construite en 1131, elle se situe non loin de Old Bagan

Shwegugyi Temple, Bagan
Temple, Bagan
Temple, Bagan
Ananda Temple, Bagan
Bagan, Myanmar
Coucher de soleil, Bagan

Clou du pestacle 😍

Le couchant est exceptionnel mais il se fait voler la vedette par le spectacle matinal de l’astre et de son ballet de montgolfières. Je l’ai volontairement raté car j’ai eu un empêchement que l’on appelle communément : la FLEMME. Chaque matin j’entendais pourtant mes vaillants colocataires se réveiller à l’heure des boulangers, bravant le froid, les paupières encore soudés par du caca d’œil pour voir les ballons s’élever vers le firmament. Eux-mêmes occupés par des privilégiés ayant moyennés la modique somme de bien trop cher pour zouker en communion dans une nacelle aussi étroite qu’un wagon de la ligne 13 en heure de pointe… il y a des vols privés pour ceux qui font partie de la monarchie.

Wow. Pardonnez mon ton acerbe, je ne fais que rapporter les écrits de mon journal de bord dont l’aigreur est indéniablement lié à mon coup de blues du moment…

Coucher de soleil, Bagan
Moine, Myanmar
Coucher de soleil, Bagan
Oui. J'ai attendu l'alignement parfait de l'astre au-dessus du temple hihi

Pas d'humeur

À ce stade, les couchers de soleil me font autant d’effet que la perche à selfie que l’on m’enfonce entre les côtes. Si vous faites l’erreur de choisir un spot à touristes, vous serez en tête-à-tête avec une horde d’humains en transhumance. Cette bande de chips humides mal-élevée ne vous laissera pas rebrousser chemin. Hélas, vous serez contraints de finir borgne à cause de ces vermines avides de célébrer leur être sur fond instagrammable, hashtag #livingmybestlife.

Où admirer le coucher de soleil ?

Mais comme j’ai le sens des responsabilités : c’est au temple Shwesandaw avec sa vue à 360 degrés la plus top de la Terre, qui a été élu spot de l’année pour admirer les montgolfières au petit matin. En revanche, n’y allez pas pour le sunset… perdez-vous dans cette vaste pampa, posez votre sac où il vous plaira et admirez !

Le village de Nyaung-U

Nyaung-U, Myanmar
Délices, Myanmar

Cette dernière journée placée sous le signe du chill est la bienvenue ; la veille, j’avais sympathisé avec mon chauffeur de tuk-tuk. Ce dernier finit par me conseiller un « restau authentique sans pâte carbonara dans le menu » après avoir juré devant toutes les divinités que j’avais les intestins solides. Je termine ma journée à explorer, photographier, entrer dans un salon de tatouage miteux avant de retrouver ma jugeote : vivre c’est bien, vivre sans l’hépatite C, c’est mieux.

Nyaung-U, Myanmar
Bagan,Myanmar
Bagan,Myanmar

La baie de Bagan

Baie de Bagan,Myanmar
Bagan,Myanmar
Bagan,Myanmar

Laisser un petit mot !

error: Nope !