Trek autour du lac Song Kul

Song Kul, Kirghizistan

Kirghizistan

Song Kul

Il est assez fréquent de ressentir des nausées et vertiges les premiers jours, puisque le lac Song Kul est situé à plus de 3000 m d’altitude.

Song Kul, Kirghizistan

ARTICLE

Sommaire

kirghizistan

Au revoir Arashan

Vous l’aurez saisi, Altyn Arashan est mon coup de coeur de ce voyage.

Altyn Arashan, Kirghizistan
Altyn Arashn, Kirghizistan
Altyn Arashn, Kirghizistan
Altyn Arashn, Kirghizistan

Il est déjà temps de quitter Altyn Arashan. Je propose à Marta (et au chien) une ultime promenade matinale pour s’enivrer des environs. Le ciel brûle, le paysage se couvre d’or ; c’est comme si tout nous persuadait de rester.

Au revoir ciel étoilé, au revoir le vent dans les pins, au revoir le chien, au revoir la yourte qui fume, au revoir les chevaux, au revoir les sources chaudes, au revoir la rivière aux milles nuances de bleu, au revoir Zimerbek, au revoir Mika.

Plus tard, nous rejoignons notre yourte en silence. Même nos mots étaient soufflés. J’inspire une dernière bouffée de ce paradis bien gardé. En selle !

Altyn Arashn, Kirghizistan
Altyn Arashn, Kirghizistan

Je ne possède pas une mémoire infaillible. En revanche, les souvenirs qui restent vivaces aujourd’hui me viennent des gens, des moments d’extases, des émotions, des éclats de rire qui ont trouvé ma route. Chaque fois que je voyage, je sème un peu de moi dans le monde, et chaque fois j’ai du mal à quitter ces lieux qui ont su capturer un bout de mon âme.

kirghizistan

Kochkor

Prochaine étape : le lac Song Kul !

Kochkor, Kirghizistan
Kochkor, Kirghizistan
Kochkor, Kirghizistan

« T’as attrapé un sacré coup de soleil » me fait remarquer Marta, au cas-où je n’avais pas remarqué mon nouveau lien de parenté avec les Bogdanov. Élémentaire, Whitney Houston. Je pensais détenir le totem d’immunité contre les rayons UV¹, mais la sentence est irrévocable : j’ai le faciès rouge et bouffi, comme si j’étais tombée dans un chaudron d’acide hyaluronique

Marta m’assure que ce n’est pas si terrible, mais elle s’esclaffe beaucoup trop pour que je la prenne au sérieux. Pour couronner le tout, nous devons parcourir tout Westeros pour atteindre Song Kul. Absofuckinlutely awesome, n’est-ce pas ? Je passe les sept heures de trajet à éplucher ma peau squameuse sous une chaleur accablante.

¹ L’indice UV augmente dans une proportion de 10 % tous les 1.000 mètres d’élévation. De plus, la neige réfléchit 40 à 90 % du rayonnement UV. Voilà, voilà…

Kochkor de nuit, Kirghizistan

Lorsque nous arrivons à Kochkor, il fait déjà nuit. Nous négocions la course sans savoir si notre taxi roule vers Kyzart ou en Enfer. Il n’y a aucun réseau, et nous misons tous nos espoirs sur les lumières faiblardes des phares. « Si j’étais zinzin, c’est précisément dans ce no man’s land où je me débarrasserai d’un cadavre. » notai-je.

Marta hyperventile. Pour continuer sur l’autoroute de la lose, le chauffeur décide de nous mettre à l’aise avec Akon : « I’m so lonelyyy, I’m Mr. Lonely, I have nobody for my oooown ». Ambiance.

Kirghizistan

Où dormir ?

Guesthouse Adamkaly

Ma note :
4/5

Une mamie adorable vous accueille dans une des rares guesthouse de la ville. Elle se targue d’ériger un complexe avec une future piscine prévue pour 2020. Foncez-y ! Les chambres sont propres, spacieuses et la maison est située proche du centre-ville.

Kirghizistan

Song Kul

Vers les rives nord du majestueux lac Song Kul…

Il est temps de nous diriger vers ce qui a motivé notre voyage au Kirghizistan. Nous nous dirigeons vers les rives nord du majestueux lac Song Kul…

Song Kul, Kirghizistan
Song Kul, Kirghizistan
Song Kul, Kirghizistan

Deux jours plus tôt, on nous déconseillait de nous  y rendre. La région étant réputée pour être la plus froide du pays avec son manteau blanc et ses yourtes semblables à des igloos en plein chaos polaire, arborait désormais 35°c et un ciel sans nuage. Winter is coming, but not today. Today is le fucking réchauffement climatique, Billy Bob. 

Notre voiture s’aventure péniblement sur un lacet d’asphalte qui se transforme vite en un calvaire caillouteux. Le véhicule finit par tomber en panne au milieu de nulle part. Après avoir insisté 56 fois, elle redémarre. Alors, notre chauffeur est parti en trombe tandis que l’on vidait notre vessie dans la nature. On a tapé le sprint de notre vie, les boutons du jean encore ouverts. Il était plié de rire, le bougre.

Kirghizistan

Au milieu de nulle part

Situé à 3 061 mètres d’altitude, Song Kul est le deuxième plus grand lac du Kirghizistan et l’une des principales attractions du pays. On comprend pourquoi ! Nous sommes aussitôt accueillis par une famille de nomades² qui nous invitent à déjeuner dans leur yourte. On s’installe près du feu qui crépite dans un fourneau en fonte ; pains, fromages, confitures attendent d’être dévorés.

Song Kul, Kirghizistan
Song Kul, Kirghizistan
Song Kul, Kirghizistan

Song-Kul offre une quiétude que je n’aurais jamais imaginé. Il n’y a rien à faire si ce n’est se perdre dans ce néant galvanisant. Un sentiment d’isolement et d’apaisement unique m’envahit. C’est le genre d’endroit qui vous rend attentif aux jolies choses que l’on croise sans voir.

Il n’y a rien à faire si ce n’est caresser la laine des brebis, courir après les poules, s’extasier devant les cheptels de bétails et chevaux en liberté, boire le thé, compter les étoiles et regarder le ciel s’admirer dans le lac le plus emblématique du Kirghizistan.

² A l’aube de l’hiver, ces familles se sédentarisent à Naryn ou ailleurs.

Song Kul, Kirghizistan
Song Kul, Kirghizistan
Moutons, Song Kul, Kirghizistan
Toilettes, Song Kul, Kirghizistan
Les toilettes
Song Kul, Kirghizistan
Tension palpable dans les quartiers de Song Kul où un gang de poules fait la loi.

Kirghizistan

Quand la nuit tombe

Il est exceptionnel de voir le crépuscule et l’aube sur le lac.

Song Kul, Kirghizistan
Song Kul, Kirghizistan
Nuit Song Kul
Nuit à Song Kul, Kirghizistan

1 Comment

  1. anto
    12 février 2020

    Merci pour ce récit et tous ces conseils très utiles !
    Ca rappelle quelques souvenirs lors de notre trek au Kirghiztan l’été 2019
    Vous trouverez quelques photos et notre récit ici : https://burroemozza.fr/trek-son-kul
    J’espère que ça vous fera rêver un peu aussi 🙂
    A bientôt !

    Répondre

Laisser un petit mot !

Scroll to top
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :